bibine.jpg

 

Sylvie Vanlerberghe dessine des portraits depuis l'adolescence. Elle s'initie plus tard aux techniques de l'aquarelle, du pastel et de la gravure dans différents ateliers, mais c'est sa rencontre avec Philippe Lejeune, fondateur de l'Ecole du Portrait à Etampes, qui a été déterminante et lui a fait adopter la peinture à l'huile, son médium de prédilection.

Elle participe régulièrement à des salons de peinture en France, aux USA et en Belgique, et a été primée plusieurs fois (médaille d'argent au Salon des Artistes français au Grand Palais à Paris, 1er prix de peinture au salon des artistes indépendants à Chaville, prix du public à Dourdan, prix Marin de la jeune peinture contemporaine à Bourg-La-Reine...)

Elle a  réalisé le portrait de Carlotta (Marion Cotillard) pour le film d'Arnaud Desplechin Les fantômes d'Ismaël, en 2017, ainsi que le portrait de Philippe Caubère pour l'affiche de son spectacle Lettres de mon moulin en 2021.

Ses portraits et ses peintures intimistes décorent les murs de très nombreux particuliers en France et à travers le monde et sont exposés dans des galeries en province et à Paris.

Membre de la Fondation Taylor, elle réside actuellement dans les Yvelines, près de Paris.